Le Marchand de sable

Vendredi dernier, la route qui me conduisit jusqu’à Tinerhir a été assez variée. Tout d’abord à traverser le Grand Atlas avec ses grandes routes sinueuses et reliefs taillés dans la roche.

Last Friday, the road led me to Tinerhir which  was quite varied. First to cross the Atlas with its winding roads and large reliefs carved into the rock.

Je m’arrêterai brièvement pour manger une boite de sardines et du Robs (Pain)

A Ouarzazate, je ne ferai qu’une courte halte. (C’est une ville excessivement Touristique, et j’ai déjà acheté un Chèche à Marrakech ….

La route de Ouarzazate à Tinerhir traverse des paysages de plus en plus plats et désertiques bien qu’entourés de gros reliefs.

I stop briefly to eat a can of sardines and Robs (Pain)

In Ouarzazate, I’ll do a short stop. (This is an exceedingly Tourist city, and I purchased a Chèche in Marrakech ….

The road from Ouarzazate to Tinerhir through landscapes more dishes and desert while turning but what a big relief.

 

 Je suis arrivé assez tard. Il me faudra vraiment partir plus tôt le matin…

Je m’arrête devant «l’Hôtel des Gorges» pour remettre le pull que j’avais enlevé à Ouarzazate, et un gars vient me voir. Nous discutons 5 minutes et il m’invite à venir passer la nuit chez lui, mais je ne le sens pas vraiment.

C’est au moment où j’étais décidé à lui demander d’aller voir ailleurs si j’y suis, que le patron de l’Hôtel est sorti et s’est chargé de l’expédier à ma place, en pestiférant et en gesticulant les bras vers le ciel.

Après que nous ayons bien rigolé, il me propose une chambre pour 90 DH soit prés de 8€ et j’accepte sans hésiter.

Le lendemain, motivé par mes résolutions de la veille, je décollerai tôt. A 9h, après avoir pris un bon Ftorr (petit dej), je suis déjà sur la route pour les gorges de Todra.

Des paysages à couper le souffle, je monterai jusqu’à Agoudale où il y a encore un peu de neige sur les bas-côtés.

J’y ai mangé un délicieux Tajine. Par contre le restaurateur m’a déconseillé de redescendre par la piste qui mène aux gorges de Dadés. La veille deux motards hongrois avec des KTM bien plus légères que ma moto ont dû renoncer et faire demi tour : le tronçon du col est trop dangereux car encore enneigé et très boueux sur plus de 8 km.

I arrived quite late and I will really leave early in the morning ..

I stop in front of the « Hôtel des Gorges » to put the sweater that I had removed in Ouarzazate, and a guy comes up to me. We discuss 5 minutes and he invited me to spend the night with him, but I do not really feel like it.

That’s when I decided to ask him to go somewhere else if the boss of the hotel came out and took charge of the bike because I’m staying here… I could have big problems.

After we had a good laugh, he offered me a room for 90 DH or nearly € 8 and I accepted without hesitation.

The next day, motivated by my resolutions before, I left earlier. At 9 am, after a good Ftorr (breakfast), I’m already on the road to the Todra Gorge.

Landscapes breathtaking, I ascend up Agoudale where there is still some snow on the sides.

I ate a delicious tagine. As against the restorer advised me not to go down the path that leads to the Dades Gorge. The day two Hungarian bikers with lighter than my KTM motorcycle had to give up and turn around: the portion of the neck is too dangerous even for snowy and muddy over 8 km.


Une pluie fine commençant légèrement à tomber, je reprends vite la route par là où je suis arrivé jusqu’à Tamtattouchte, où une piste sans neige rejoint les gorges de Dadés.

Alors que je m’y engage, un jeune du Bled m’interpelle et me propose d’être mon guide moyennant la somme de 100 DH : « Tu vas te perdre ! Beaucoup de chemins non fléchés ! Ta moto est trop lourde, si elle tombe tu sauras pas la relever ! Dangereux mon ami !  …. »

J’aurai pas le temps de finir de lui dire qu’avec lui en plus sur la moto ce sera encore plus difficile, que je n’ai pas de casque pour lui et que la selle arrière supporte déjà mon sac de tente, qu’il aura sauté sur celle-ci en criant « J’y pèse 35 kilo M’sieur et ty roulera pas à plus de 5km/h avec li cailloux : Pas dy problème !!! »

Abdoul me fait bien marrer et nous voilà partis pour une expédition dans la montagne.

Je ne regretterai pas de l’avoir emmené car effectivement, Abdoul, ses 35 kg de muscles et son sens de l’orientation m’auront bien facilité la tâche lors d’une chute, quasi à l’arrêt, dans les pierres et lorsque la piste se confondait avec le décor …

A light rain begins to fall slightly, I take the road where I came up Tamtattouchte where a snowless trail joins the Dades gorges quickly.

While I am committed, a young man from Bled calls me and asks me to be my guide for the sum of 100 DH: « You’re going to lose yourself! Many unpaved arrows! Your bike is too heavy, you’ll know if it falls! Hazardous my friend! …. « 

I will not have time to finish with him to tell him more about the bike it will be even more difficult, I do not have a helmet for him and the rear seat already supports my tent bag, that he has jumped on it, shouting « I’ll weigh35 kgsir and roll no more than 5km / h there are stones: No problem « 

Abdul makes me laugh and we went on an expedition in the mountains.

I do not regret to have taken as fact, Abdul, he’ss35 kgof muscles and sense of direction will be much easier for me during a fall, almost at a standstill, and when the stones track blended with the decor .

 

Arrivé à Msemrir, et après avoir réglé Abdoul, je reprendrai le goudron jusque Boumalne par les gorges de Dadés, encore plus vertigineuses que celles de Todra, pour y passer la nuit.

Dimanche 18, je retournerai sur Ouarzazate pour essayer de retrouver Sonia et Alexandre POUSSIN et leur groupe de randonneurs.

Arrivé là-bas je calerai  mon GPS sur les coordonnées de leur pause pique-nique, qu’Alex m’avait envoyées par mail. Cependant se sera grâce à beaucoup de chance que nous nous retrouverons : au moment où je m’arrêterai sur le bas-côté pour faire demi-tour, après avoir pris une mauvaise direction, c’est Alex qui, stationné juste derrière me klaxonna. Ils n’allaient finalement pas à l’emplacement initialement prévu, et je venais de m’arrêter juste à leur côté.

Ils m’inviteront à partager leur pique-nique, et je les accompagnerai jusqu’à Zaouit Sidi Salah. Là des chameliers les attendent, pour porter leurs bagages jusqu’à leur premier Bivouac dans les dunes de Tidri, lieu de départ de leur randonnée pédestre dans le Sud Marocain.

Malgré plusieurs essais il s’avèrera impossible de faire le chemin dans les dunes avec la moto vite ensablée dans le fech fech : sans leur aide pour m’en sortir, j’y serais encore…

Nous finirons par laisser la moto sur le dur à l’abri des regards, et je m’enfoncerai avec eux jusqu’au bivouac où nous avons passé un moment bien sympa. Le lendemain j’ai récupéré la moto après une petite marche solitaire dans le désert, juste avant le levé du soleil.

Reached Msemrir and after setting Abdul, I will take the tar up by Boumalne Dades gorges, towering more than Todra, to spend the night.

Sunday 18, I will return to Ouarzazate to try to find Sonia and Alexandre CHICK and their group of hikers.

I arrived there with my GPS coordinates at their picnic break, Alex had sent me by mail. However, I will be very lucky that we meet: when I stop on the side to turn around, having taken a wrong direction, that is when Alex, parked right behind me honked. They did not eventually go to the location originally planned, and I was just at their side.

They invite me to share their picnic, and I will accompany them to Zaouit Sidi Salah. There await the camel, to carry their luggage to their first bivouac in the dunes Tidri, the starting point of their hiking in southernMorocco.

Despite several attempts it will be impossible to make the path in the dunes with the bike quickly silted in the sand: without their help to get  me out, I’d still … be there.

We will eventually leave the bike out of sight, and I fasten it with them to the camp where we had a very nice time. The next day I got the bike after a short walk alone in the desert just before sunrise.

 Lundi 19, je repartirai donc très tôt vers M’Hamid, le village où l’Oued Draa disparaît dans le sable du Sahara, la porte du Désert.

M’Hamid est le lieu de départ d’une multitude de raids en 4×4 pour le désert et les oasis. Les pistes qui en partent mènent jusque Foum Zguid.

Monday 19th, so I will leave very early to Hamid, the village where the Oued Draa disappears in the sand of theSaharaDesertdoor.

Mr. Hamid is the starting point of many raids in 4 × 4 desert and oasis. Tracks that lead up to leave Foum Zguid.

Renseignements pris auprès des locaux, il est à priori très difficile de les emprunter avec une moto aussi lourde et chargée que la mienne. Il n’a pas fallu plus de 30 mn, pour que j’aie plus de 10 propositions pour organiser le périple les bagages chargés dans un 4×4 qui m’accompagnerait, pour m’alléger et m’assister en cas de chute ou d’ensablement.

Information taken from the premises, it is very difficult to borrow priori with a heavy bike and loaded the mine. It did not take more than 30 minutes, so that I have more than 10 proposals to organize the journey luggage loaded into a 4 × 4 to accompany me to relieve me and assist me in case of a fall or silting.

D’un point de vue pratique et sécuritaire, c’était intéressant mais les tarifs demandés étant exorbitants, j’ai décidé d’attendre qu’un éventuel convoi de 4×4  passe pour leur demander si je peux me joindre à eux. En allant au Cyber café du village pour consulter mes mails, je rencontrerai Léon, un artiste Français venu chercher l’inspiration dans le désert pour l’écriture d’une pièce de théâtre.

Il est hébergé par une association agricole qui organise formations et échanges sur le thème de l’agriculture en zone désertique. Mohamed, un Franco-Marocain s’en occupe. Je l’accompagnerai sur place dans la palmeraie.

From a practical and safety point of view, it was interesting but the rates charged is exorbitant, I decided to wait for a possible convoy of 4 × 4 going to ask them if I can join them. Going Cyber ​​village cafe to check my email, I will meetLeon, a French artist came to seek inspiration in the desert for writing a play.

He is hosted by an agricultural association which organizes training and exchanges on the topic of agriculture in desert areas. Mohamed, a Franco-Moroccan , I will accompany him on the spot in the palm.

Au cours de la discussion, Mohamed et moi nous mettons d’accord pour partir le lendemain jusqu’à l’oasis Sacrée car il y accompagne deux Italiennes en congé avec son 4×4. Je reprendrai la piste seul le surlendemain, après une nuit au Bivouac de Chegaga dans le désert.

During the discussion, Mohamed and I can agree to leave the next day to the Sacred oasis because there comes two Italians on holiday with their 4 × 4. I repeat only the track the next day, after a night of Chegaga Bivouac in the desert.

Ces deux journées de piste seront certes éprouvantes (m’en faudra autant pour faire passer les courbatures) mais quel décor !! Et puis maintenant je suis capable de relever la moto sans démonter les bagages (enfin selon …) Et après tout …vous, vous avez une montre, moi j’ai le temps… Hi Hi

J’arriverai donc Mardi 21 à Foum Zguid, bien fatigué, et j’y passerai la nuit sous tente. Au camping j’ai rencontré Noureddine, un organisateur de raid qui loue des Motos sur Marrakech : Super sympa et sérieux mécano !!

The two-day track will certainly be challenging (I’ll need to get all the aches), but what a setting! And now I can take the bike without removing the luggage (well sort of …) … And after all, you have a watch, I have the time … Hi Hi

I arrive Tuesday 21 Foum Zguid, very tired, and I spend the night in tents. At the campsite I met Noureddine, a raid organizer rents Motorbikes in Marrakech: Great fun and serious mechanic!

PS: Si vous voulez visiter le Maroc en moto : c’est ici bm-attitude

PS: If you want to visit Morocco motorcycle: here

Mercredi 22, après une longue route (c’est que du goudron, çà roule bien ….) vers Tata puis Goulmine, je pousserai jusqu’à «la plage blanche» pour planter la tente, près de 2 camping-caristes Français.

Wednesday 22, after a long drive (is that tar, runs well here ….) to Tata Goulmine then, I will push to « White Beach » for the tent, nearly 2 motorhome French.

Enfin, Jeudi 23, direction Tan Tan puis Laayoune, où je compte passer 2 nuits. La route qui longe l’Atlantique est vraiment magnifique par endroits, malgré une tempête de sable sur les premiers kms.

Finally, Thursday 23 towards Tan Tan and Laayoune, where I intend to spend 2 nights. The road along the Atlanticis really beautiful in places, despite a sandstorm on the first kms.

Samedi matin, çà faisait longtemps que je n’avais pas fait une telle grasse matinée !

Un super Hammam pour laver la bête qui commençait à sentir le fennec, faire une lessive et me régaler de Tajine et pâtisseries locales … Un repos bien mérité.

Saturday morning, here’s been awhile since I had not relaxed!

A super Hammam to wash the beast began to feel the fennec, do laundry and enjoy my Tagine and local pastries … A well-deserved rest.

 

 

17 réponses à Le Marchand de sable

  • stephane devisscher dit :

    Alors Havrel ca te rappelle des souvenirs le coin je pense ? Il me semble qu’à l’époque c’était tes premiers jours dans le coin… Bise et bonne route

  • Cécil dit :

    Elle est pas belle la vie ?
    Moi, j’ai toujours pas retrouvé ma montre !!! Merci pour la balade à moto, ça fait longtemps que j’en ai pas fait une !!! Gros bisous

  • SAlut Grand Luc, magnifique souvenir que ton passage à notre premier bivouac. Tu as pris la bonne décision d’attendre que s’ouvre la route vers Chegaga et Foum Zguid en suivant cette voiture « providentielle »; Il y a toujours une solution pour ceux qui savent l’attendre. Et puis j’ai pu constater que le fech fech ça se passe mieux à 60 km/h qu’au pas… Bravo pour le postage de cette vidéo alors que tu es en route. Il faudra que tu me briefe sur la technique de transfert d’images ! Super la balise aussi ! Il nous faudra la même à Mada ! J’ai hâte de voir des images du banc d’Arguin ! Bonne route l’ami ! A+ le vais te suivre au fil des tour de roues. Alex

  • Olivier et Isabelle Leblanc Vanderbijlpark South-Africa dit :

    Bien, t’as suivi les conseils de Louis… tu mets tes gants pour rouler!!! Bin moi, j’suis comme Cécil, j’ai perdu ma montre depuis qu’on est en A du S…et je la cherche même pas!!! Bises de la p’tite famille

  • Mike du 69 dit :

    wouaw !!!! super la vidéo… j’ai comme l’impression que tu prends un réel plaisir à rouler dans ces supers endroits.

  • Pascalou dit :

    Hello Luc
    Deux mois que t’es au paradis déjà.
    Que le temps passe vite lorsqu’on le prend…le temps. Il est bien sympa ton monde et en plus les gens sont délicieux, et les environs et le soleil…. avec Sonia et Alexandre Poussin au milieu de nul part en cerise sur le gâteau. C’est ton carnet d’adresse qui va en prendre un coup.
    Vraiment heureux de retrouver ta mine réjouie et sereine, la banane juqu’aux oreilles.
    Je sais qu’Olive et Isa t’attendent de pied ferme mais d’ici là, une vie aura passée.
    Ici, c’est canaval qui se termine et on parle souvent de toi avec les copains.
    Promis Cécil, la BM reprend ses droits dès demain, sans la pluie…tu connais mon état d’âme à cet égard.
    Porte toi bien Luc. Ta montre, j’espère que tu la retrouveras jamais.

  • tophe dit :

    Alors là oouhaaaaaaa les paysages sont superssss
    Je t’envie je me dit que j’aurai du partir avec toi
    Amuse toi bien
    Je comprend maintenant pourquoi tu es parti

  • les verrièle dit :

    salut Luckyluc
    Les paysages sont à tomber par terre et croiser des chameaux ça change des mouettes.Que cela doit être agréable et enrichissant de rencontrer plein de monde super sympas.au fait tu fais comme dans easy rider « plus de montre ».allez ,bonne route .

  • Marc Théoullier dit :

    Bonjour Luc,
    Je suis tes aventures régulièrement. Le dernier article m’a rappelé beaucoup de bons souvenirs. A founz gid il y avait rachid sur la place qui fait de bonnes frites.
    Prends le max de plaisir.
    Marc et YAMINA

  • Lio et Méla dit :

    Ca y est on connait le Maroc par coeur maintenant
    Bonne route pour la suite du voyage Maitre !

  • LOLO VINCE VALENTIN ET MARIE dit :

    Bien le bonjour, bravo, photos video magnifiques ça donne vraiment envie, dommage pour le départ nous aurions bien aimé te croiser pour le pot de l’amitié au retour peut-être ! bien que la bretagne ne figure pas sur ton itinéraire du retour, notre porte est grande ouverte… nous ne manquerons pas de suivre cette aventure fantastique.

  • CATHY dit :

    Salut Luc,
    Tes commentaires respirent le bonheur que tu vis. Merci de nous régaler à distance…
    Bonne continuation
    Biz
    Cathy

  • François dit :

    Ouhaouuuuu ! c’est super ces paysages et ces zones désertiques ! Chapeau pour tenir ton cheval d’acier en droite ligne. Tu nous régales de nous envoyer des images aussi chouettes. Merci à toi.
    François

  • Desmedt dit :

    Bonjour Luc, je suis entièrement d’accord avec les commentaires plus hauts. Tu respires le bonheur. Mais, je vois que ta balise n’est plus positionnée en Afrique, tu rentres à cause des évènements au Mali?

    Biz Nini

  • RENOUARD gerard dit :

    un bonjour du camping cariste de la plage blanche qui ta rechargé ton pc,esperant que tout se passe bien ,amitie depuis EL OUATIA.

  • dehondt dit :

    Salut les Loukoums!
    pleins de pensées positives d’Aglaé la ch’ti mi qui a marché avec les Poussin… Ils seront ce soir chez nous pou rune conférence à Orléans…
    Bonne chance pour ton petit tour en Afrique… sous bonne garde d’un ange gardien de compét;-)

  • Nicolas dit :

    Bonjour à toi, Voyageurs au long cours.
    Je lis ton récit avec passion !
    J’ai une Gs Adventure 1150 et je l’ai emmenée par trois fois au Maroc, par les pistes, les dunes et les oueds ! Quel pays fabuleux ! J’y retourne chaque année depuis 15 ans, en y emmenant des groupes de motos que je guide là-bas, ce qui me permet d’y aller plus souvent que je n’aurai pu le faire sinon. Je ne suis qu’au début mais de tes aventures, mais quel pied !! Pour ce qui est de ta montre, j’espère que tu ne l’as jamais retrouvée ! … ;)
    Amiacalement
    Nicolas Zone Voyages

Répondre à alexandre poussin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>