Cotonou : retour au plan A

Lomé aura été une escale de remise en forme pour la moto et pour moi.

La machine est prête pour 10000 kms de plus, et le bonhomme aussi. Comme quoi un peu d’huile, quelques pizzas, des plaquettes neuves et du sommeil : rien de tel pour repartir dans de bonnes conditions.

Lomé has been a quick stopover in terms of fitness for the bike and for me.

The machine is ready for another 10 000 km, and the man too. With a little oil, some pizza, new pads and sleep: to leave in good condition.

Passage frontière Togo / Bénin : RAS

Je prends la route que Pascal et Christine m’avaient conseillée à l’hôtel de Lomé : A Ouidah, bifurcation vers la plage pour aller voir le mémorial de «La porte de non retour», un monument érigé à la mémoire des trois millions six cent mille hommes, femmes et enfants qui, après avoir été vendus comme esclaves, sont partis de cet endroit.

Border crossing Togo / Benin: RAS

I got the road that Pascal and Christine had recommended to me at the hotel Lomé: A Ouidah, bifurcation to the beach to see the memorial « door of no return », a monument to the memory of three million six hundred thousand men, women and children who, having been sold as slaves left this place.

 

 

Un guide me fera faire le tour, avec des explications sur les différents symboles.

A guide will do the trick, to help with explanations of the various symbols.

C’est, comme l’Ile de Gorée au Sénégal, un des 6 endroits de ce genre en Afrique, une visite qui se fait sans que l’on ait envie de dire un mot.

It is like the island of Gorée in Senegal, one of six such places in Africa, a visit that is that we have no desire to say a word.

Ensuite pour rejoindre Cotonou : la route des pêches ! Une piste de sable longeant la plage.

Avec mes pneus karoo, un vrai plaisir. Si j’avais été chaussé comme ça au banc d’Arguin et au sud Maroc : j’aurais moins transpiré !

Magnifique ! Des villages de pêcheurs qui remontent les pirogues et vendent leurs poissons sur les plages.

Then to reach Cotonou road of many Fisheries on a sandy track along the beach.

With my karoo tyres, it is a real pleasure. If I had been shod like that at Banc d’Arguin and southern Morocco: I would have had less sweating!

Gorgeous! Fishing villages dating canoes and sell their fish on the beach.

Je m’arrêterai dans l’un d’entre eux pour aller discuter un peu : mauvaise pêche aujourd’hui mais toujours le sourire !

I will stop in one of them to go and talk a bit: bad fishing today but still smiling!

Arrivé à Cotonou, je prendrai contact avec Rodolphe, un ami de Toni de Nouadhibou.

Arrived in Cotonou, I will contact Rodolphe, a friend of Toni Nouadhibou.

Sa femme et lui m’hébergeront pendant presque une semaine.

Lundi matin, direction le port pour me renseigner sur les départs de ferry pour Douala au Cameroun.

Mauvaise nouvelle : plus de transit en bateau entre le Bénin et le Cameroun depuis un an…

Après avoir hésité à revenir sur Lomé, d’où à priori il y aurait peut-être des bateaux pour Douala, je décide de revenir au plan A : remonter le Bénin, longer le sud Niger, contourner le lac Tchad par le Nord, pour enfin redescendre la totalité du Cameroun jusqu’au Gabon.

Encore une fois, opération visas !

He and his wife host me for almost a week.

Monday morning towards the port, to get information about ferry departures to Douala in Cameroon.

Bad news: no more transit ship between Benin and Cameroon for a year…

After hesitating to return to Lome, where a priori there might be boats to Douala, I decided to go back to plan A: back in Benin, along the southern Niger, around Lake Chad in the north, finally down the entire Cameroon to Gabon.

Again, operation visas!

 

Pas d’ambassade du Cameroun à Cotonou mais un bureau «La colonie camerounaise», où une personne fait la navette jusqu’au Nigéria pour faire les visas camerounais.

Comme mon passeport fait un aller-retour de 72 heures au Nigéria, j’utilise pour la première fois le deuxième pour faire le visa du Niger

No Cameroon Embassy in Cotonou but an office « The colony of Cameroon », where a person commutes to Nigeria to Cameroon for the visas.

As my passport made a trip of 72 hours in Nigeria, I use the Niger visa.

Concernant le Tchad, pas besoin de visa mais d’une simple lettre de recommandation (qui coûte largement le prix d’un visa…) écrite par le consul lui-même. Ayant reçu par mail ma lettre d’invitation de la part d’Agnès et Eric au Gabon, le consul du Tchad me la fera sans problème puisqu’il a la preuve que ma destination est bien le Gabon, et que je ne compte pas rester au Tchad…. (Comme si !!!)

Normalement il suffit de présenter la lettre à la frontière pour passer.

Au Gabon par contre la lettre d’invitation me permettra de payer le visa sur place.

Encore une semaine à bien courir pour mes démarches administratives et me voilà prêt à reprendre la route demain matin.

Je suis en forme ! J’espère que la pluie va se calmer car depuis 4 jours c’est le déluge !

On the road Again !

 

Concerning Chad, don’t need a visa but a simple letter (which costs a penny less than visa…) written by the consulate himself. Having received my email invitation letter from Agnes and Eric in Gabon, Chad, the consulate will be no problem for me as a proof that my destination is Gabon, and I do not intend to stay in Chad… (As if!)

Normally it is sufficient to present the letter to the border.

In Gabon against the letter of invitation I will pay for the visa on the spot.

Another week to run well for my paperwork and I am ready to hit the road tomorrow morning.

I am in shape! I hope the rain will subside because it is four days since the flood!

On the Road Again!

 

 

 

14 réponses à Cotonou : retour au plan A

  • BON COURAGE LUC LES EFFORTS SONT TOUJOURS RECOMPENSE ,tu tiens le bon bout.

  • ROTHER Pascal et Christine dit :

    Salut Luc,
    Grace à toi, nous avons encore la tête en Afrique et de revoir la porte du non retour, ravive les souvenirs. Bonne route.

  • baget dit :

    Bon courage. Belles photos. Nous te suivons de près.
    Hervé et Conchi

  • adeline dit :

    les photos étaient trés touchantes…..j’ai hâte de suivre vos péripéties camerounaise….n’oubliez pas de passer à yaoundé….ma famille vous donnera gîte et couvert sans problème. Belle route

  • manu d'auvergne dit :

    merci luc pour ces belles photos, ca me donne envie de tout solder et de prendre la route aussi…..

  • maryse et michel dauvergne dit :

    c’est toujours un régal de lire ce blog avec de tres belles photos. bonne route et prends soin de toi.Maryse.

  • MAMADOU BONSPLANS dit :

    Un petit coucou de Dunkerque , ici aussi c’ est la saison des pluies !! Super sympa à suivre sur ton blog ce voyage ! On adore ! Carole et Olivier

  • BERNARD dit :

    Salut LUC superbes photos a plus CHANTAL BERNARD

  • Jj dit :
  • Domy dit :

    Merci pour ce que tu partages. Bises. Domy.

  • lysiane dit :

    Aie!!!!!!!! D’après le satellite tu serais au beau milieu du lac au Tchad !!!! Nous espérons donc tous que tu vas bien!!!
    Gros bisous de nous 6

  • christophe dit :

    salu luc
    je te sui de prés avec fleup et ces gamins
    je sait que tu as des soucis mécanique au tchad !!!!!
    si tu as des soucis n ésite pas a m appeler si je peu faire quelle que chose je connait du monde sur NJAMENA j y retourne fin d année.
    bon courage a bientot

  • petit philippe dit :

    salut luc c’est fleup un petit bonjour de warhem ainsi que la famille
    ont a vù que tu a bouger tu nous fait des frissonsssss de là où tu etais
    mon pote que tu a eu au téléphone tu la vu dans le garage chez moi
    c’est lui qui a le gros 4×4 v8 tu peut compter sur lui pour de depatouiller (adresse et autre
    combines).
    je reste a ta disposition sans probleme
    j ai aussi une adresse au gabon un pote de dunkerque qui est parti la bà, le gros vévé (tu doit connaitre)
    et une au congo moin sur, mais existe
    tien moi au jus pour ta put…………n de pompe
    aller min fieu a bientot et tempi pour les fautes

  • Les Verrièle dit :

    Oulala !les photos prennent dans les tripes

Répondre à baget Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>