Gabon à la Mer, Congo à la montagne

Vendredi 27, je devais récupérer mon visa pour la RDC à 11h mais le consul était malade et finalement je ne l’aurai en poche qu’à 14h. J’appelle Nicolas pour lui dire que je me mets en route et il m’annonce que le club moto dont il fait partie

Friday 27, I had to get my visa for the DRC at 11am but the consulate was ill and eventually I will not have be able to go until 14h. Nicolas I call to tell him I’m on my way and he told me that the motorcycle club to which he belongs

fait une virée sur Lambaréné le lendemain. Départ à 7h de son boulot et retour le dimanche après une nuit sur place.

made a trip on Lambaréné tomorrow. Starting at 7am and return to his job on Sunday after an overnight stay.

Du coup, comme il n’y a plus de chambre à la mission, il m’invite à passer la nuit chez lui et on passera une excellente soirée avec sa copine Christina et un ami à eux.

Une douche chaude ! Et des spaghettis carbonara avec du parmesan ! Quel pied !

Le lendemain, départ de bonne heure. Nicolas ne part pas avec nous : du boulot (Ben Ouais Y en a qui …)

L’équipe est vraiment géniale. Le club s’appelle les « Ogooué Crazy Bikers ». Abréviation : OCB

So, as there is no more room in the mission, he invited me to spend the night with him and spend a great evening with his girlfriend Christina and a friend to them.

A hot shower! And spaghetti carbonara with parmesan! What up!

The next day, early start. Nicolas did not share with us the job (Ben Yeah There are some who …)

The team is really great. The club is called « Ogowe Crazy Bikers ». Abbreviation: OCB

Mais je vous rassure, bien qu’il y ait beaucoup de végétation sur leur logo, rien à voir avec Oxy Carbo Blindé…

C’est une joyeuse bande de Joe Bar sur des machines de tous genres qui pour certains mettent la poignée dans le coin et enroulent les magnifiques courbes entre l’hémisphère nord et l’hémisphère sud.

But I assure you, although there is a lot of vegetation on their logo, nothing to do with Oxy Carbo Twin …

It is a merry band of Joe Bar on machines of all kinds to which some put the handle in the corner and roll the beautiful curves between the northern hemisphere and the southern hemisphere.

Parmi les machines, des foudres de guerre de Ducat, comme j’en avais jamais vu, dont les pilotes auront l’occasion de m’apercevoir quelques instants dans leurs rétroviseurs. Mais aussi une magnifique R60 série 7 de 1976 restaurée à neuf par son propriétaire Jean-Pierre.

Among the machines, lightning war Ducat, as I had never seen, whose pilots have the opportunity to see me a few moments in their mirrors. But also a magnificent 7 serie R60 of 1976 restored by its new owner Jean-Pierre.

Bref, que du bonheur et je serai bien content de traverser l’équateur en leur compagnie.

Anyway, that happiness and I will be glad to cross the equator in their company.

Super barbeuc sur le bord de l’Ogooué (et avec un groupe électrogène pour le Nexpresso… C’est qu’ils sont pas aussi Crazy que ça et ne laissent rien au hasard les OCB)

Super Barbecue on the edge of the Ogowe (and a generator for Nexpresso … That they are not as crazy as it and leave nothing to chance CBOs)

Le lendemain, après un bon petit dèj. sur le bord de l’Ogooué, ils repartiront sur Libreville et quant à moi, je continuerai ma route vers le sud.

Un grand Salut à toute l’équipe !

Jusqu’à Mouila, encore une belle route en goudron tout neuf bordée régulièrement par de petits villages de maisons en planches.

The next day, after a hearty breakfast on the edge of the Ogowe they depart on Libreville and as for me, I will continue my journey south.

A big Hi to all the team!

Up Mouila still a beautiful brand new tar road lined regularly through small villages of plank houses.

Je roule pénard et à Tranquille, fais une pause.

I roll slowly and calm, take a break.

 

En m’arrêtant à Fougamou pour acheter des citrons, je rencontre Georges et lui demande de m’accompagner aux chutes de l’impératrice dont j’avais entendu parler.

Stopping at Fougamou to buy lemons, I met George and asked him to accompany me to the falls of the Empress that I heard.

Après une piste difficile sur 7 kms, mon guide improvisé assis sur les bagages, et la traversée à pied d’un bois scabreux, Georges fera tout un rituel pour assagir le génie des chutes … (C’est qu’il ne faudrait pas que les cailloux se dérobent sous nos pieds en retournant dans la forêt !!)

After a difficult track for 7 kms, my guide improvised sitting on luggage and walk through a wood scabrous, George will do a ritual to sober genius falls … (It is that we should not walk too fast rocks give way under our feet back in the forest!)

Je continue ma route et irai planter ma tente sur le bord du Lac Bleu, après avoir dévoré un poulet grillé dans le centre de Mouila.

I’ll continue my journey and pitch my tent on the edge of Blue Lake, after devouring a grilled chicken in the centre of Mouila.

Après ma première nuit de bivouac dans la nature, je décide d’aller en direction de Mayumba. Cette fois-ci, de la latérite sur 280 kms. J’achète des conserves à Tchibanga de façon à bivouaquer sur la plage quelques jours.

After my first night camping in nature, I decided to go towards Mayumba. This time, laterite on 280 kms. I buy canned Tchibanga so bivouac on the beach a few days.

Traversée de la lagune sur un bac et me voilà au Paradis !

Crossing the lagoon on a tray and I am in heaven!

Lagune, mer, forêts, plages de sable fin bordées de cocotiers et petit village de pêcheurs …

Lagoon, sea, forests, sandy beaches lined with coconut trees and a small fishing village …

 

Là-bas, je sympathiserai avec Wareil, le fils du docteur, dont la maison se situe au bout d’un chemin qui donne sur la plage.

There, I chat to Wareil, the doctor’s son, whose home is at the end of a road that overlooks the beach.

Ce gamin de 11 ans me proposera de cacher la moto à l’abri des regards derrière la maison familiale et on passera pas mal de temps à discuter.

This kid 11 years suggests to hide the bike out of sight behind the family home and a lot of time chatting.

J’y resterai 3 jours ! Et surtout 3 superbes nuits au clair de lune à dormir sur la plage, petite baignade le matin et le soir, farniente et … farniente !

I will stay three days! And above 3 beautiful moonlit nights sleeping on the beach, little swim in the morning and evening, relaxing and … relaxation!

J’irai rencontrer les gars du «Park» car Mayumba est un site de ponte des tortues Luth mondialement connu, mais le mois de juillet n’est pas la saison des tortues mais des baleines à bosse.

Le conservateur ne m’autorisera pas à monter à bord du zodiac du personnel qui les observe. Ce sont des scientifiques et ils ne sont pas assurés pour emmener des touristes.

Mais après négociation avec les pêcheurs, j’embarquerai à bord d’une pirogue pour aller à leur rencontre.

I’ll meet you guys the « Park » because Mayumba is a nesting site for leatherback turtles known worldwide, but July is not turtle season but humpback whales.

The curator will not allow me to board the zodiac staff who observes. They are scientists and they are not insured to take tourists.

But after negotiations with the fishermen, I will ship in a canoe to go to meet them.

Après quelques trente minutes à tourner en mer et à demander aux collègues pêcheurs où elles se trouvent, on finira par tomber sur un couple en pleine parade nuptiale !

After some thirty minutes to sea and asking fellow fishermen where they are, you will eventually come across a couple in full courtship!

Là où Renaud dirait  «La mer c’est dégueulasse ….. » moi je dis : Quel spectacle inoubliable ! WHOUHA!!!

Le piroguier ne veut pas s’approcher trop près car me dit-il, il y a 1 an, une baleine a arraché l’avant de la pirogue après un saut. «Heureusement les pirogues se soulèvent de l’avant quand on avance vite, et on a pu rentrer sans problème…»

Mais quand même, nous ne serons pas à plus de 30 mètres d’elles, et nous les suivrons pendant presque une heure avant qu’elles ne nous fassent signe «au revoir» avec leurs immenses nageoires, pour disparaitre dans les profondeurs.

Where Renaud like « The sea is disgusting ….. « I say: What an unforgettable show! WHOUHA!

The boatman did not want to get too close because he told me, 1 year ago, a whale tore the front of the dugout after a jump. « Fortunately the canoes raise the front when moving fast, and we could go again … »

But anyway, we will not be more than30 metersof them, and we will follow for almost an hour before they make us sign « goodbye » with their huge fins, and disappeared into the depths.

Mayumba, ça valait vraiment le détour !

Mayumba, definitely worth a visit!

C’est pas de tout ça, je reprends la route, HEUREUX !

Comme je quitte Mayumba en début d’après-midi, je passe une nuit sous la tente, plantée à côté de la mission catholique de Tchibanga. Le lendemain matin vers 6 heures, je serai réveillé par une biche !

It’s not all that, I take the road, HAPPY!

As I leave Mayumba early afternoon, I spent a night in the tent, planted next to the Catholic mission Tchibanga. The next morning around 6:00, I am awakened by a deer!

A partir de Ndendé, des kilomètres de tôle ondulée !

Passage frontière Congo : un velours !

En fait, y a pas grand monde : c’est moi qui ai dû ouvrir la barrière (le gendarme dormait) et le douanier avait disparu…

Bon, en 2 minutes je passe, la police me tamponne le passeport et j’irai à la douane de Nyanga à 45 kms pour le CPD.

La piste ne paraît pas vraiment mauvaise au début, mais de nombreuses zones sont en argile et avec la saison sèche et le passage intensif d’énormes grumiers, celle-ci se transforme en fine poussière sur parfois plus de 30 centimètres d’épaisseur. De la vraie farine !

Le problème c’est que l’on ne voit plus les nids de poule, ce qui rend la route très…cassante !

Malgré mon attention je finirai, avec les énormes secousses, par casser à nouveau le porte-bagage qui soutient mon top case arrière (que j’avais déjà réparé au Sénégal).

From Ndendé, miles of corrugated iron!

PassageCongoborder: velvet!

In fact, there are not many people: it was I who had to open the gate (the policeman was asleep) and customs had disappeared …

Alright, I spend 2 minutes, police buffers my passport and go through customs Nyanga 45 kms to the CPD.

The track does not seem really bad at first, but many areas are clay and the dry season and the heavy traffic of huge logging trucks, it turns into fine dust sometimes more than30 centimetersthick. The real meal!

The problem is that you cannot see the potholes, which makes it very brittle … way!

Despite my attention I will finish, with shaking huge break through to the luggage rack new top box that supports my back (which I had already repaired inSenegal).

Léa, la fille de Christine et Pascal que j’avais rencontrés à Lomé, qui me ramène des pneus à Pointe Noire, m’avait envoyé un mail m’indiquant un camp forestier sur une piste entre Kibangou et Pointe Noire. Le gérant, Philippe, un Français, a un garage pour les camions et je pouvais éventuellement m’y arrêter pour passer une nuit et faire un peu de mécanique si nécessaire.

Cette piste qui traverse les montagnes est vraiment très belle et en plus moins farineuse.

Leah, the daughter of Christine and Pascal and I had met inLome, which she brings back tyres Pointe Noire, had sent me an email telling me a logging camp on a track between Kibangou and Pointe Noire. The manager, Philippe, a French, has a garage for trucks and I could possibly dwell on it for a night and do some mechanical if necessary.

This trail through the mountains is really beautiful and in less floury.

En chemin, à environ 30 kms du camp, je tombe sur un camion en panne sur le bas-côté. Il y a une dizaine de congolais et un blanc s’approche de moi.

Je lui demande si c’est encore loin le camp de Bivéla et il me répond :

28 kms : je sais c’est chez moi !

Tu serais pas Philippe par hasard ?

Si !

J’y arriverai juste avant la tombée de la nuit et j’y resterai 2 jours, encore une fois très bien accueilli !

Philippe a des chambres de passage, l’endroit est vraiment magnifique : des baraques de planches blanches en pleine montagne.

Along the way, about 30 kms from the camp, I came across a truck down the aisle. There are a dozen Congolese and white approached me.

I ask him if it is still far Bivéla camp and he replied:

28 km: I know this is my home!

You would not by chance know Philippe?

Yes!

I’ll get there just before nightfall and I will stay two days, again very well received!

Philippe chambers pass, the place is really beautiful: white boards shacks in the mountains.

Cette fois-ci, y risque plus de lâcher le porte-bagages : deux cornières en ferraille vissées sur le support alu de la moto, sur lesquelles on soudera le support du Top Case !

This time, it is more likely to release the rack: two angles scrap screwed to the aluminium support the motorcycle on which weld the bracket Top Case!

En faisant le tour de la moto de près, je m’apercevrai que l’un des joints Spi de ma fourche a lâché aussi sur la piste ! Faudra voir pour changer ça assez vite…

Un gros entretien machine est prévu : pneus, vidange, réglage soupapes et joint de fourche.

Depuis Dunkerque : 25000 kms tout rond en étant à un peu plus de 6000 kms à vol d’oiseau : j’ai merdé ??? Et je ne serais qu’à un quart du voyage ???

Hier, avant de reprendre la route vers Pointe Noire, Philippe m’a emmené voir l’abattage d’un énorme Moabi : retour à mes premiers amours : la forêt, le bois.

By the turn of the bike up close, I may look upon one of my fork seals Spinnaker also dropped on the track! Will have to see to change it fast enough …

A large machinery maintenance is scheduled: tyres, oil changes, valve adjustment and fork seal.

FromDunkirk: 25000 kms all round being a little over 6000 kms as the crow flies: I’m screwed?? And I would be at the quarter of the trip??

Yesterday, before heading back to Pointe Noire, Philippe took me to see the slaughter of a huge Moabi: return to my first love: the forest, wood.

Moi qui ai tant vendu de menuiseries en Moabi, j’en avais jamais vu dans son état d’arbre…

Salut Fred ! Super les 9005 ….

Au fait la piste du camp forestier à Pointe Noire : quelques bancs de sable m’avait prévenu Philippe : quelques bancs !

I who both sold joinery Moabi, I had never seen in his state tree …

Hi Fred! Super 9005 ….

In fact the track logging camp in Pointe Noire some sandbanks Philip warned me, some benches!

Voilà, suis arrivé hier soir à Pointe Noire, et après avoir passé une nuit sous la tente dans le local d’une mission catho (habitude oblige…), j’ai contacté Léa et Aurélien qui m’ont donné mes deux pneus tous neufs ! (YES !!!). Ils m’hébergent pour une ou deux nuits : MERCI !!!!

Opération révision moto et pour le visa Angola j’attendrai d’être à Kinshasa mais c’est mal barré : très compliqué d’après les échos (même avec la lettre d’invit de Patrick, le frère de Marco. Salut les gars !)

Si je n’arrive pas à l’obtenir, Re plan B : Descente de la RDC vers le Sud-Est pour rattraper la Zambie (Suis plus à un détour de 5000 kms près…)

Du coup ça devrait être jouable d’être chez vous juste avant le 21 septembre, Isa et Oliv !

Allez : Biz !

Well, arrived yesterday evening at Pointe Noire, and after spending a night in a tent in a local Catholic Mission (usually requires …), I contacted Lea and Aurélien who gave me my two new tires all ! (YES!). They host me for a night or two: THANK YOU!

Operation and review bikes forAngolavisa I will wait to be inKinshasabut bad beginning: very complicated after the echoes (even with the letter of invitation from Patrick’s brother Marco Hi guys.! )

If I cannot get it, Plan B Re: Descent of the DRC to the Southeast to catch Zambia(Am more a detour of nearly 5000 kms …)

So it should be playable like home just before September 21, Isa and Oliv!

There we go: Kisses!

33 réponses à Gabon à la Mer, Congo à la montagne

  • momo alain dit :

    cé inumain ta pas le droit d envvoyer ça.

  • Éliane Vallée dit :

    simplement…. WOW !!!!!

  • Noureddine dit :

    Tu a fait un grand bout de route depuis notre rencontre a FoumZguid (sud Maroc)je te suit via les newsleter. Bravo pour tes facultés a gérer les imprévus et de les transformes positivement
    Continu a nous faire rêver le temp qu’on se décide a partir a notre tour

  • TITOU L'ANTILLAIS D'ADOPTION dit :

    Pas encore vue les baleines des tropiques ici !!! Mais si c’est aussi beau que ce que tu as pu voir… Alors YES !!!!!

    Bonne bourre

    TITOU

  • maryse et michel dauvergne dit :

    simplement SUPERBE merci de nous faire rever!!!!!!Maryse

  • pepone.marie dit :

    bonj suppert bonne continuation a plus

  • Pascalou dit :

    Tu pêtes un truc mais tu connais un gars dans l’coin qui répare et qui t’accueilleras, tu cherches un endroit pour dormir au milieu de nul part et là sorti de nul part un autre te propose de t’héberger…et c’est comme ça depuis le début.
    C’est le monde merveilleux de Luc
    Moi si je tombe en panne à 10 bornes de chez moi, je mets dix ans avant de trouver une bonne âme qui voudra bien me raccompagner à la maison. Et puis chez moi y’a pas de cétacés amoureux dans la mer…

  • Jj dit :

    Du goudron partout, pas drole ;-)
    En afrique une biche… On appelle ca une gazelle, tu sais comme la biere ! Lool

  • fred dit :

    salut luc, merci pour le clin d oeuil.Je te suis a la trace et m’emerveille à chaque fois de tes pérégrinations.ta des couilles mes couilles……bonne route

  • Domy dit :

    J’ai rencontré les dauphins et croisé une baleine à bien plus de 30 mètre. Tu vis des choses exceptionnel parce que tu es au bon endroit au bon moment et que tu es simplement extra-ordinaire, je suis heureuse d’être en vie pour voir et lire tout cela. Merci pour ces belles images cette parade nuptiale est fabuleuse. C’est moins dépaysant, encore que, d’oû je suis c’est bien, j’ai été mangé au « Taxi Brousse » hier hum, manioc poulet braisé, banane plantin frite et caramélisé, frite de patate douce, quel bonheur. Que peux tu partager de la nourriture des endroits ou tu passes, carence, spécialité je suis curieuse et gourmande de savoir. Bises, bises, bises. Cette biche est comme peinte avec une telle précision, geste divin. Domy

  • Karine et Dom dit :

    Sacré veinard!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pour les plongeurs que nous sommes , assister a un tel spectacle de baleines, ce doit être magique!!!!! profites bien de la nature, des grands espaces et des rencontres multiples et diverses que tu as la chance de faire ( et que tu as su provoquer!!)
    bravo pour ces reportages.. bonne route….

  • robert Thevenon dit :

    La mayonnaise commence à monter à force de voir ces belles ballades et rencontres, tu me donne vraiment envie . Profite un max en pensant à nous . Bonne route et continu de nous tenir informé .Robert de L’OCB

  • BERNARD dit :

    LUC tes photos superbes (baleines )CHANTAL-BERNARD

  • VINCE LOLO ET LES ENFANTS dit :

    C magnifique encore de belles images, une belle aventure…

  • zeviking dit :

    bravo et merci………………………..

  • manu d'auvergne dit :

    merci luc pour ces beaux recits et ces belles photos. les photos des balenes sont magnifiques . j’en ai vu plusieurs fois sur le st laurent au quebec mais jamais fait de si beaux clichés.
    continu de me faire rever.
    bises et profite en bien
    manu

  • poussin dit :

    Je suis pas du tout inquiet pour l’angola, tu vas passer par là ! l’aventure aplanit les montagnes ! fais le siège de la frontière, ils te laisseront passer. mais comme idéfix j’ai pleuré en voyant la mort du Moabi, l’arbre sacré des Pygmées… Top canon ton cliché baleines ! Quant à tes haltes itératives dans les missions, tu es bon pour un petit chèque au denier du culte en rentrant ! :-) ! Enjoy the ride ! Un conseil. Ralentis encore un chouia. Ici l’avenir est à la récession.

  • ROTHER Pascal et Christine dit :

    Salut Luc,
    Nous espérons que la halte à Pointe Noire s’est bien passée et que tu n’as pas oublié tes pneus…
    Le petit moment passé ensemble à la Webcam nous a rassuré sur ta forme physique et ton moral.
    Bonne route vers Dolisie et Brazza, nous te suivons suivons pas à pas.
    Bien amicalement.

  • Myriam dit :

    Tout simplement MAGNIFIQUE; bonne continuation et surtout tranquille.

  • Baert pierre dit :

    Bonjour Luc surtout ne rentre pas en voyant tes reportages je m aperçois que l enfer c est ici ! En tout cas bravo tu me trou le C… Il y aura au moins dix ans de soirée au coin du feu à raconter ton périple on essaiera de faire des brochettes de caribou histoire de changer des Pizzas j ai mis de côté une bonne bouteille de bordeaux Cheval Blanc juré je la garde pour ton retour!! Si tu veux on pourra même inviter des filles ou des prêtres catholiques au choix , tu leur doit bien ça !.

  • stef devissch dit :

    hello l’ami Havrel
    que la terre est belle vue de chez toi…
    tu vis des moments inoubliables et le truc génial c’est qu’on en profite avec toi.
    25000 km en Afrique pour la GS… respect pour la mémère et aussi au pilote !
    Continue à t’éclater et nous faire partager ton aventure
    Si un jour tu croises un dahut, fais une photo car j’en ai jamais vu !
    Bises stef karine et les enfants

  • Olivier et Isabelle Leblanc Vanderbijlpark South-Africa dit :

    Coucou Luc,
    Gavin a bien reçu ton mail…il devrait s’occuper du document aujourd’hui, si les administrations sont ouvertes pendant ce long week-end…et oui, hier était férié pour la journée des Femmes!!! Très fort, non?
    J’espère que tu n’auras pas de soucis pour l’Angola…à suivre…en tous cas arranges toi pour ne pas arriver quand on est pas là (du 21/09 au 01/10!!!)…Avant serait l’idéal…pour qu’on puisse se balader ensemble. Coucou de la part de Louis, Martin te souhaite bonne route…des bisous de toute la famille et à bientôt!!!!

  • d'Artagnan dit :

    Salut à toi voyageur
    quel pied de te lire régulièrment
    nous .. ( enfin, avec Cathy et moi … ) revenons d’un périple de 5000 km à moto
    mais pas de route en terre .. juste parfois des chemins de caillous sur quelques km seulement
    à quand les routes européennes en terre rouge ????? que nous aussi nous ayons l’impression de voyager comme toi
    continu ton périple .. c’est toi qui est dans la vrai vie !!!!!!
    bizzzzzzzzzzzzzz
    Cathy et d’Artagnan

  • Las Auvergnats dit :

    Salut Fieu,

    Un petit bonjour de Chateaugay ou nous profitons de nos vacances, on a enfin le soleil!
    Sympa la virée avec les baleines.
    J’espere que tout se déroule comme tu le souhaite.
    Gros beko.

  • Desmedt dit :

    Coucou Luc,
    Je suis en extrase devant cette faune marine, et du courage dont tu fais part afin de traverser les épreuves avec la positive attitude.
    Good speed mon ami.
    Biz Nini

  • MOHAMED dit :

    ca fait 8 jours que j’tai pas suivi, j’aurai du retard; je rentre au maroc samedi j’suis chez dédé en bretagne on pense tous a toi . j’espére que tout baigne . biz alain

  • mauricette dit :

    bravo Luc pour les belles photos et supers récits partagés qui nous pemet de suivre cette captivante aventure

  • eric2502 dit :

    Grandiose le passage avec les baleines!!!

  • Nana Abdoulaye dit :

    Superbes, toutes tes photos. Bonne continuation Luc.

  • franck dit :

    Salut luc
    je viens enfin de prendre le temps de lire ton aventure. Chapeau l’artiste….
    Avec dom et karine nous parlons souvent de ton parcours.
    Merci de de nous faire réver.
    Bises à toi et bonne route.
    Franck kiki et Luke

  • Zaza de Toulouse dit :

    Coucou,

    Moi qui croyais avoir trouvé le paradis en corse c’est été…Je crois bien qu’il est disséminé au quatre coin de la terre…Serait ce les lieux, la faune, la flore, ou notre regard à ces instants là qui nous aident à ouvrir la porte????
    Trop beau ce paradis…et les baleines sublimes…toujours beaucoup d’émotions !
    Gros bisous
    Prends soin de toi
    Zaza

  • Zaza de Toulouse dit :

    Bonjour la fote d’or to gras fe, il fallait lire cet été et non pas c’est été !!!
    Trop d’émotions !
    A bientôt sur la route de tes nouvelles aventures !
    Zaza

Répondre à maryse et michel dauvergne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>